L’Ultime lettre de Pierre ROUY-CARTIER

La perte d’un proche n’est jamais facile à surmonter. Dans cette Ultime lettre, une mère écrit à son fils tout ce qu’elle n’a pas eu le temps de lui dire.

L'ultime Lettre
Pierre Rouy-Cartier

La famille est souvent considérée comme un lieu d’épanouissement pour chacun, mais quand il y a des secrets et des non-dits qui distillent sournoisement leur poison dans les méandres des relations, l’irrémédiable peut survenir.

Vous allez découvrir dans L’ultime lettre de Pauline à son fils Jules au travers d’un enchaînement inéluctable de faits et de sentiments, les enjeux cachés d’une vie égarée dans la préservation des apparences.

L’ultime lettre est un roman qui ne vous laissera pas sans réflexion sur la vérité et la sincérité des sentiments d’une mère à l’égard de son fils.

A PROPOS DE L’AUTEUR :

On pourrait croire que Pierre Rouy-Cartier n’est pas fait pour l’écriture : diplômé d’une école de commerce et spécialise en audit et en finance international, cet homme actif a pourtant pris le temps d’écrire un livre, une longue lettre d’adieu pleine de souffrance et d’amour. La littérature est « un plaisir nécessaire » pour lui
Passionné par l’art, il a initié une série de concert dans son village natale en Toscane. Il s’intéresse également à l’opéra, au théâtre et à la danse. Pour lui, l’art « ne peut que favoriser le dialogue et la connaissance réciproque ».
Il a affronté très jeune des deuils successifs. Ces pertes violentes l’ont conduit à mener des rechercher sur leur possible conséquence sur le psychisme de l’individu et sur l’héritage des traumatismes et des secrets de famille.

MON AVIS :

L’Ultime lettre est le premier ouvrage que j’ai lu des Editions Abordables, ce livre m’a tout de suite happée : nous sommes tous confrontés à la douleur de la perte d’un proche et au regret de ne pas avoir pu tout dire.
Dans cette lettre, Pauline dit à son fils tout ce qu’elle n’a pas osé dire, les secrets de famille, les sentiments qui l’ont animée, le désespoir de ne plus comprendre la chair de sa chair.
Un roman-lettre qui ne peut pas vous laisser insensible tant il est juste et fait écho à de nombreux démons. L’écriture est franche, vraie, sensible et met en lumière l’importance des mots et de la communication.

Ce roman a été nommé au prix littéraire LEA 2016.

par Léa

commentaires

commenter cet article

[Connexion]